Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘vie’

Une année vient de s’achever,  laissant place à une nouvelle que nous abordons tous. Tout au long de l’année qui vient de s’achever, nous avons sans doute connu de bonnes et des mauvaises choses. Cette nouvelle année  nous réserve des surprises, mais lesquelles ?

Le voile est tombé et nous sommes très nombreux et heureux à avoir découvert la  nouvelle année et certains ont commencé à expérimenter leurs premières surprises de l’année…Nous avons pour habitude de souhaiter des vœux à nos proches et d’en recevoir en retour. Parfois ça marche et parfois pas !

Il y a des douleurs quand elles sont fraiches, on pense qu’elles ne partiront jamais et feront toujours partie de nous, la bonne nouvelle est que le temps est le meilleur cicatrisant. Dernièrement, je parlais de mon grand-père, c’était quelqu’un que j’aimais  et appréciais  beaucoup. Il était décédé dans la nuit de la Ste Sylvestre et pendant qu’on s’apprêtait à venir déjeuner chez lui la 1ère journée de l’année comme c’était de coutume, on nous annonce son décès. Depuis ce temps, la Ste Sylvestre chez nous ne veut plus rien dire, c’est une journée comme une autre, pour ne pas dire maussade. On va à l’église parfois jusqu’au petit matin et plus rien. Tout à l’heure, j’ai dû faire un effort de mémoire pour me souvenir de l’année de son décès…Le temps cicatrise vraiment, même si de façon générale, consciemment ou pas, il y a toujours ce manque de vivacité en moi durant cette période.

Le voile est donc tombé et la nouvelle année découverte. J’ai fait part de mes vœux à certains et j’en ai reçu aussi : des plus sincères au  plus hypocrites. J’ai vu dans des rues par lesquelles je suis passée des gens se réjouir d’avoir vu cette nouvelle année, à la télé…Etc. Que de personnes insouciantes. Tout peut pourtant arriver malgré qu’on soit arrivé à bon port, nombreux sont restés sur le chemin…Mais est ce que la course est pourtant terminée ? Ma première surprise de l’année : le décès de mon oncle, le deuxième jour de l’année et pourtant la veille on lui souhaitait un bon rétablissement…Que de vœux, qui malheureusement ou heureusement ne se réalise pas ! Des surprises, je sais qu’il y en aura encore : de bonnes, de moins bonnes, de mauvaises. C’est aussi ça la vie. Nous sommes tous sur la ligne de départ et pourtant certains d’entre nous ne traverserons assurément pas la ligne d’arrivée et ceci malgré les vœux reçus et ou envoyés. Et ceux qui la traverseront, rien ne garantie qu’ils repartent pour la nouvelle course ! Ainsi est la vie, ainsi va la vie.

J’ai envie de parler d’une anecdote vécu avec mon tonton il y a tout juste 4 mois. C’était lors d’une réunion familiale. On chantait avec joie et allégresse : il y avait un cercle où lorsqu’on te désignait c’était ton tour d’entonner le chant, de danser et ensuite de désigner quelqu’un d’autre qui te remplacera. « Papa Nyamè, Jésus n’aime pas la honte, Hosana… » C’est ainsi que mon oncle fut désigné pour entonner, et nous on le cafouillait : il n’était pas connu pour ses talents de danseur…Et lui de dire : « Aka, il y a quoi ? Est-ce que je vais caler dans le cercle là ? Je me débrouille et je pointe quelqu’un d’autre non ? » Aurevoir gentil tonton…

Que peut-on y faire ? A priori rien, si ce n’est de rester prudent en toute chose, rester en paix avec soi et autrui et le plus important mettre sa confiance en Dieu. Nous avons la Grâce et la plupart du temps imméritée. Rien n’est acquis, souvenons nous de temps à autre qu’il n’y a que la mort comme élément certain de notre vie, de La vie !

Publicités

Read Full Post »

La vie…

Nous l’avons reçu gratuitement à la naissance.
En grandissant, nous devrons nous battre pour la conserver.
Fuyons l’envie et le désir d’amasser ces choses éphémères qui la détruiront
Chassons du milieu de nous l’orgueil
Et nous serons préservés de l’humeur du deuil

La vie est un don ;
Même si elle ne fait pas toujours de cadeaux.
Simplifions la vie et nous pourrons vivre les bénédictions
Compliquons la vie et nous verrons arriver les malédictions
Celui qui attend patiemment expérimentera la joie
Rien ne sert de courir, très souvent à la poursuite du vent.
Celui qui a des remords lorsqu’il a tort,
Sera fort s’il fait des efforts.

Si la vie est faite d’expériences, toutes ne sont pas édifiantes.
On avance lorsqu’on reconnait ses erreurs et ses fautes
S’irriter d’un reproche, c’est reconnaitre à son insu que l’on a mérité.
Celui qui exprime ses sentiments pourra avoir des regrets
Celui qui n’exprime pas ses sentiments aura des remords.

La vie ; peut être perdue à tout moment, gardons la précieusement
Célébrons la chaque matin au réveil
Soyons reconnaissant de l’avoir, on ne l’a pas mérité plus qu’un autre.
Si la vie n’est rien, Rien par contre ne vaut la Vie.

Read Full Post »