Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘mariage’

Ce n’est pas simple à raconter…Parce que c’est tellement au fond de moi que je l’ai vécu cette histoire…mais je vais essayer de la partager autant que les mots peuvent le dire, juste pour satisfaire à la question d’une amie chère…chacun tirera les leçons qu’il pense bonnes pour lui. Moi j’ai tiré les miennes et je remercie le ciel. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

Je vais parler de la peur qu’ éprouve certains hommes dès qu’il s’agit de s’engager.

Je suis allée sur un forum et un internaute a posté une histoire : celle d’une femme et d’un homme qui s’aiment, mais au bout d’un certain temps vont devoir se séparer parce que la femme veux un enfant et l’homme n’est toujours pas près. Le temps  ne faisant pas toujours de cadeaux aux femmes qui s’y prennent tard pour réclamer les fruits des entrailles, elle va se lancer sans lui dans l’aventure de la maternité. Le désir ardent, violent : celui d’avoir un enfant ; celui d’être mère va être le plus fort. Il a posé  une question à la fin de l’histoire, je n’y répondrai pas parce que je n’ai pas d’avis à émettre quant à ce que cette femme ou cet homme fait ou  ne fait pas. Dans la vie, on apprend bien assez tôt que nul n’est à l’abri de reproduire ce que l’on reboutait…Moi en tout cas j’en sais quelque chose.

Le lien de l’histoire

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, des hommes éprouvent une peur  dès qu’il s’agit de s’engager. Ils seront capables de briser une relation qui se porte à merveille, de disparaitre sans laisser d’adresse, sans avertir. De s’évanouir  dans la nature à la prononciation des mots tels que : mariage, enfants, famille.

Autant les femmes ont leurs faiblesses, les hommes n’en sont pas non plus exempts ; seulement, ils ne l’avoueront jamais ouvertement cette crainte. Ils la cacheront toujours sous des motifs ou des raisons aussi farfelues, les unes après les autres. Il va donc falloir décoder ! Un peu comme dans l’histoire : l’homme son excuse était le boulot et les moyens d’accueillir un enfant dans leur foyer.

Lorsqu’un homme et une femme se rencontrent,  après le jeu de la séduction, il y a le stade du : « je suis amoureux » à celui du « Je t’aime » ou la période de la passion amoureuse. Pour que  le couple ne se casse pas la figure à la fin de l’alchimie des sens, il faut équilibrer les choses. Apprendre à se connaitre, mais surtout à trouver la bonne distance entre les deux.  Il faut réguler ce que chacun mettra dans le panier commun et ce que l’on gardera pour soi… Et c’est dans la recherche de cet équilibre que la peur de l’engagement de l’homme puiserait son origine.

Certains hommes  séduisent, puis fuient devant l’imminence de la prochaine étape qui pourrait être perçue comme un engagement. Ou alors, lorsque la relation évolue au point de devenir sérieuse, Monsieur se met soudainement à dénoncer des aspects négatifs de sa compagne ou se dévalorise lui-même ou encore adopte une attitude afin de provoquer une réaction négative de la compagne  pour qu’elle s’en aille d’elle-même. C’est l’occasion de dire que la façon de la femme, parfois à aimer aveuglement peut faire fuir un homme ou du moins créer une incompréhension qui pourrait s’avérer insurmontable chez l’homme.

Je note également que la vie professionnelle de l’homme prend presque toujours le dessus  sur sa vie affective. Certains hommes ont également peur de s’engager parce qu’ils sont à la recherche de la femme parfaite. Ils se disent : qu’en s’engageant avec celle qu’ils ont en ce moment, il pourrait bien louper la parfaite.

Une autre raison pourrait bien justifier la peur de l’engagement de l’homme : un homme qui a été « couvé » par sa mère  un peu plus que la normale, aura du mal à garder la bonne distance émotionnelle. Il y a aussi l’histoire d’amour (lol, des hommes n’aiment pas en parler, ils n’acceptent pas trop cela) douloureuse non assimilée malgré le temps , qui peut créer une appréhension chez l’homme.

Si l’on constate cette peur à l’engagement chez son compagnon, il ne faudrait pas continuer à l’effrayer davantage. Pour certains couples, après la passion amoureuse. L’équilibre  et la remise à niveau se passent sans grand « fracas » et aboutit à un engagement solennelle : vivre sous le même toit, le mariage, des enfants. Et pour d’autres, va falloir jouer serrer, surtout pour la femme si elle tient à garder l’homme qu’elle pense être celui de sa vie.

Il est primordial, de respecter  l’espace vital de son compagnon.  Un espace où on le laissera seul afin qu’il se sente libre de faire tout ce qu’il voudra sans intervention de notre part. Il doit savoir que même si on l’aime, le temps qu’il n’est pas avec nous,  on ne le passe pas à l’attendre. Il doit constater que l’on peut vivre sans lui. Normalement au bout d’un moment, il reviendra à de meilleurs sentiments et si ce n’est pas le cas, prendre la solution qui nous convient le mieux : attendre ou le quitter.

La première erreur de la dame de l’histoire selon moi, c’est qu’elle focalise sur son désir d’avoir un enfant. Elle a échoué à décrypter que son compagnon est un phobique de l’engagement. Elle en parlait  à la moindre occasion.  Si les femmes sont réputées pour le sixième sens, l’homme aussi en a un tout petit peu de ce sens là. De ce fait, ils ne sont pas dupes des petites allusions, même s’ils font semblant de ne pas percevoir, ils reçoivent 5/5 et nos phrases détournées ne tombent pas dans l’oreille d’un sourd.  On me dira que l’horloge biologique tourne pour la dame, mais pour un phobique, il n’a pas pu s’empêcher de traduire le désir légitime  de maternité de sa compagne comme  une obsession personnelle relevant de l’égoïsme pur et simple. C’est assez caricatural, mais c’est ainsi qu’ils le perçoivent.

Pour clore ce billet, je dirai que pas mal de couples échouent ou ont beaucoup de soucis parce qu’après la passion amoureuse, ils ne prennent pas le temps de bien se connaitre. Ce qui est pourtant une étape importante et fondamentale du couple. Si cette dame avait pris ce temps là, elle aurait aussi compris que son compagnon est un phobique. Surtout que son désir de maternité nait bien assez tôt dans leur relation.  Comme l’homme l’aime quand même, il accepte sa proposition et lui fait une promesse ; promesse qu’il ne pourra pas tenir (pas parce qu’il ne veut pas, mais c’est au dessus  de lui ; il a un blocage depuis toujours qu’elle n’a pas vu) et ne tiendra pas au moment venu sa promesse.

Il faut y aller prudemment pour ne pas effrayer l’homme qu’on pense être celui de notre vie, surtout s’il est phobique (une grande majorité l’est, surtout quand il s’agit d’engagement dans un couple, normale c’est une décision importante pour l’homme). Il est juste lent à s’engager, ne pas le brusquer. Le mieux serait de trouver un juste équilibre  dans le couple afin que chacun s’épanouisse : espace libre et dépendance. Mieux on se connait, mieux on vit. Prenons donc le temps de connaitre qui sont nos partenaires pour une relation durable et heureuse.

Read Full Post »

Amour et raison

J’ai fait un constat : les sentiments et la raison prennent difficilement le même chemin. C’est à dire il est rare d’aimer, être amoureux et garder la raison sur certaines choses.

Quand l’amour diminue, la raison revient. Et vaudrait mieux avoir la raison dans une relation en plus que d’avoir l’amour en plus. Le réveil peut être brutal; pour la plupart il l’est en tout cas.

Avez-vous déjà croisé un couple de jeunes amoureux ? Ou un couple qui va se marier ? Observez-les bien…Pour l’un, l’ amour primera sur la raison et pour l’autre la raison primera sur l’amour !

Read Full Post »