Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘amour’

Le temps est quelque chose de fort dans toute relation. Et en particulier dans la vie de couple. Avec le temps, beaucoup de choses s’en vont…et on peut difficilement y faire quelque chose. Un homme ou une femme qui nous a ravi…est vite parcouru(e) au bout de quelques mois, voire quelques années. Soit parce qu’il ou elle n’a pas suffisamment conscience de l’infini encore non révélé en elle ou lui (et donc ne permet pas d’y accéder) soit parce qu’on n’a plus envie d’aller plus loin dans le fond de l’autre. (suite…)

Publicités

Read Full Post »

On devrait avoir le droit d’avoir de rêves de femmes sans avoir mauvaise conscience. Sans ce sentiment de naïveté, d’irréalisme, d’angélisme. Sans que les gens n’aient à rire d’un quelconque conte de fée.

Parce que finalement, un rêve de femme, c’est simple. C’est celui de vivre libre et heureuse, le sourire au cœur, l’âme rassurée par l’amour même si celui n’est pas la perfection et que l’on sait qu’on devra faire des efforts pour qu’il vive et soit toujours vivifié.

C’est un rêve comme les rêves des hommes. (suite…)

Read Full Post »

La St Amour…

… c’est aujourd’hui selon le calendrier de l’Église catholique romaine qui propose chaque jour de l’année un ou plusieurs saints à honorer. Il y a très peu d’informations à propos de ce Saint martyr qui vécut au 8 ème siècle. Aussi on n’en parlera pas. Mais d’aucuns en profite pour célébrer l’amour sous toutes ses formes : amour passionné, amour tendre, amour filial, amour fraternel, amour paternel ou maternel…etc.

Il y a quelques temps j’avais demandé à des personnes que je rencontrais de me définir ou dire ce qu’elles entendent par le mot Amour. Et ce ne fût pas un exercice facile. Au finish j’avais une multiplicité de définitions. Des réponses différentes d’une personne à une autre. Mais le plus beau c’est qu’aucune des personnes n’était à coté de la plaque dans sa définition de l’amour ; dans son expression.

L’amour… un bien joli mot ne trouvez-vous pas ? Peu importe la langue : Love(Anglais), Amore, (Italien), Amor (Espagnol, Portugais), Liebe (Allemand). Dans des langues vernaculaires de chez moi on : Ndolo (Douala) Ouhikeni (Banen/Mbam) Eding (Centre) Nkoni (Banganté/Ouest) ; Nkoeni (Bafang/Ouest) ; Ngweha (Bassa) ; Hidé (Nord) ; Tièlue (Est), Nyêan (Sud)

Albert Willemetz, auteur des chansons disait : « Il est singulier que le mot Amour ne soit du féminin qu’au pluriel. » Pour ceux d’entre vous qui êtes attentifs, vous aurez sans doute remarqué que dans la langue française, Le mot « amour » figure parmi les trois mots qui ont la particularité d’être masculin au singulier et féminin au pluriel. C’est ainsi qu’on dira « filer le parfait amour » mais que la chanson nous parle de nos « amours mortes » ou qu’on dira « Heureuses les amours qui se dénouent sans détour ». Dans la même lancée on répondra : « qu’elles durent toujours » si on nous dit : « à tes amours. » (Les deux autres mots de la langue française à avoir cette particularité sont « orgue » et « délice ».)

L’amour est un besoin naturel de tout être humain, même chez ceux et celles qui ont cessé d’y croire. Il se construit à partir des sentiments positifs que l’on a en face de soi, face aux autres et face aux diverses expériences de la vie. La confiance en soi, le plaisir, la joie de vivre, la tendresse, la douceur, la bonté, l’amabilité, l’enthousiasme, le bonheur sont quelques-uns des sentiments positifs propres aux gens en amour.

Certains facteurs ou idées reçues peuvent empêcher les gens de s’aimer, d’aimer et d’être aimés : « les émotions sont un signe de faiblesse; aimer c’est souffrir; les sentiments positifs sont trop beau pour être vrais; pour tout bonheur il y a un malheur; être en amour c’est perdre sa liberté; trouver l’amour est difficile, l’amour n’existe pas… etc. » Ces facteurs ou idées reçues vont se manifester au niveau de subconscient sous la forme de peurs, de blocages et de limitations diverses face à l’amour. Alors on se retrouve entrain de croire que l’amour est quelque chose de complexe et de difficile à vivre, alors que ce n’est pas vrai. On se retrouve à refuser l’amour des autres et être incapable d’en manifester soi-même. On évite l’amour parce qu’on a peur ; peur d’être blessé(e) ; peur de perdre, peur de faire confiance ; peur de s’engager, peur du rejet, peur d’être trahi, peur de faire le mauvais choix…Ces différentes peur sont sans doute justifiées. Ce qui est vraiment dommage…c’est que l’on passe tellement à coté de beaux moments à vivre en ne donnant pas son amour ou en s’interdisant d’en recevoir ! A tout ceux- là, je leur dirai : « aimer c’est risquer et qui ne risque rien n’a rien » et j’ajouterai cette célèbre citation : « vous aurez vécu si vous avez aimé ».

J’aimerai noter néanmoins que d’après mon constat, des gens bloquent en amour à cause de la dépendance affective. Il est plus qu’important de s’aimer d’abord soi-même avant de prétendre donner et ou recevoir l’amour des autres. On doit développer des sentiments positifs à notre endroit, pour mieux aimer les autres et recevoir leur amour. Des recherches ont démontré que sans amour, la durée de vie est plus courte et les gens sont plus enclins aux maladies. Les gens en amour ont un meilleur système immunitaire, ils attrapent moins de maladie, ils ont une meilleure santé et vivent plus longtemps. Alors n’hésitons plus longtemps ; augmentons l’amour de nous-mêmes pour mieux aimer les autres et recevoir d’eux et ainsi améliorer notre santé.

Si on veut plus d’amour dans sa vie, il faut apprendre à bien se sentir dans son intérieur. Réaliser que la qualité de sa relation avec autrui est le reflet de la qualité de la relation avec soi-même. Pour ma part, j’ai compris que la chaleur humaine est la clef de la croissance physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Qu’il y a-t-il de plus beau, de plus important que l’amour ? Si vous le savez faites le moi savoir sans hésitation…

Certaines personnes ont des mots parfois plus appropriés pour parler ou exprimer l’amour, aussi je vais citer ici quelques auteurs de mon choix pour clore ce billet et souhaiter un joyeux anniversaire à tous ceux qui sont nés ce jour…

  • « La nécessité de l’amour est la seule qui soit vraiment belle. Arriver à cette connaissance, telle est la tâche de l’histoire du monde. » Richard Wagner
  • « Seul l’amour peut garder quelqu’un vivant. » Oscar Wilde
  • « S’aimer soi-même, c’est l’assurance d’une longue histoire d’amour. » Oscar Wilde
  • « L’homme veut être le premier amour de la femme, alors que la femme veut être le dernier amour de l’homme. »Oscar Wilde
  • « L’amour est une étoffe tissée par la nature et brodée par l’imagination. » Voltaire
  • « L’amour triomphe de tout. » Virgile
  • « Le prix d’Amour, c’est seulement Amour… Il faut aimer si l’on veut être aimé.» Honoré d’Urté
  • « L’amour, c’est l’occasion unique de mûrir, de prendre forme, de devenir soi-même un monde pour l’amour de l’être aimé. C’est une haute exigence, une ambition sans limite, qui fait de celui qui aime un élu qu’appelle le large. » Rilke Rainer Maria
  • « Ils ont beau se cacher. L’amour le plus discret – Laisse par quelque marque échapper son secret. » Racine Jean
  • « Qu’est-ce que l’amour ? Ce n’est pas l’excitation sexuelle. C’est le besoin de se trouver tous les jours dans la compagnie d’un corps qui n’est pas le sien. – Dans l’angle de son regard. – A portée de sa voix. » Quignard Pascal
  • « On ne peut pas se forcer à aimer, et c’est là précisément l’amour. » Perros Georges
  • « Aimer, c’est donner. Plus grand est le don, plus grand est l’amour. » Pessõa, Fernando
  • « L’amour ne se prédit pas, il se construit. » Pennac Daniel
  • « Plus l’amour est nu, moins il a froid. » Owen John
  • « L’amour n’a point d’âge; il est toujours naissant. Les poètes l’ont dit. » Pascal Blaise
  • « Le plus grand bonheur que puisse donner l’amour, c’est le premier serrement de main d’une femme qu’on aime. » Stendhal
  • « Aimer, ce n’est pas seulement aimer bien, c’est surtout comprendre ». Françoise Sagan
  • « Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire : Adieu prudence. » Jean de La Fontaine
  • « L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. » William Shakespeare
  • « L’amour libre, la seule chose gaie et bonne au monde. » Guy de Maupassant
  • « La vie est une cerise – La mort est un noyau – L’amour un cerisier. » Prévert Jacques

Lire aussi :

La fête des amoureux : La St Valentin

Quand on aime, il faut se le dire

Qui est il…?

Cicatrices de vie

Read Full Post »

Ton visage sans âge,

Ton regard de renard,

M’ont marqué à jamais

Quand je t’ai vu,

Je fus émue.

Tes sourcils sont d’une douceur absolue.

Indescriptible tu es,

Tes yeux passifs et peu émotifs me dégonfle

Le battement de tes cils expressifs et affectifs  me rassure

Lorsque tu m’as embrassé,

Mon cœur fut embrasé par la tendresse de tes lèvres.

Depuis, j’ai  recherché cette saveur

Nos nez se sont accouplés,

On dirait un cœur humant l’odeur de l’amour,

Au détour d’un carrefour.

Mon cœur t’appartient,

Ma raison s’abstient

Ma mémoire les soutient.

Je pense à toi, à ce regard et je fonds en larmes

J’ai joué toutes mes cartes, je suis désarmée.

Je devrais m’armer de patience peut être.

Je te l’ai dit combien je t’aimais ; tu m’as dit que tu savais.

Et tu n’as rien fait.

Pourtant j’espère qu’ontariens nous le serons un jour.

Au fond de moi, je sais aussi que cette histoire comme ton visage est une fable.

Et pourtant ton regard affable; lui il m’a fasciné à jamais.


Read Full Post »

Mais qui est il donc ?

Cette chose, elle nous poursuit parfois comme un chasseur son gibier. Elle a la possibilité d ’hanter nos pensées, elle arrive à nous faire perdre la tête. Les chanteurs, les écrivains, les poètes la déclinent sur plusieurs tons, dans toutes les langues elle a toujours un charme très particulier.

Depuis la genèse de la première vie, elle n’a pris aucune ride, plutôt elle poursuit inlassablement son action tantôt salvatrice, tantôt destructive.

Si le monde l’avait, il se porterait beaucoup mieux aujourd’hui.

Les animaux, tout comme les humains, tout ceux qui se reproduisent sont ses dignes produits. En général, nous sommes sous son joug…Lorsqu’elle ne pourrit pas notre existence, nous vibrons au gré de ses caprices. Lorsqu’il nous arrive de la rencontrer, le monde change de couleur et d’odeur, l’air que nous respirons est plus pur et imprègne chaque repli de notre âme; de notre être et nous métamorphose, c’est viscérale. Tout est prétexte pour nous transporter de bonheur, de joie, nous nous sentons invulnérables et sommes prêtes à pardonner tous les «péchés d’Israël».

Lorsqu’elle s’avise de nous quitter, on est plongé dans le désarroi, une souffrance indescriptible, un vide insupportable que rien, ni personne ne peut combler à l’instant et qui pousse même certains à commettre des crimes en son nom! On est comme un naufragé à peine indemne cherchant sa voie, les larmes aux yeux et dans le cœur; se demandant si le sourire reviendra encore, si la vie vaut la peine, si on s’en remettra????

Que ressent-on lorsqu’on observe son nourrisson sans défense qui dort en paix…? Le sourire qui nous vient aux lèvres quand on regarde son petit gambader de joie…La mère qui berce son enfant, l’épouse qui mitonne de petits plats pour sa famille est motivée par cette chose, de même que l’homme qui couvre sa femme d’un regard langoureux, la sœur qui emmène ses petits frères au parc d’attractions…Cette chose, Il ne s’agit de rien d’autre que de l’amour. Le moindre acte très souvent que l’on pose au quotidien est dicté par lui, y compris les critiques que l’on adresse aux êtres chers.

J’aurais tendance à croire que la haine est une autre facette de l’amour, autrement dit un dépit amoureux qui ne dit pas son nom.

L’amour est toujours mal compris et on aurait tendance à le confondre au désir, au sexe, l’attirance…

Ci-après un lien où l’on peut trouver plein de citations définissant et ou parlant de l’amour : Citations amour

Read Full Post »

 

Dans cette salle bruyante, tu étais assis, stoïque

Moi et le retard… pour une fois j’étais à l’heure. Éric ?

Et toi de me répondre l’air de  est ce qu’on se connaît ? Oui ?

Voilà comment nait une belle amitié

J’ai toujours pensé que le hasard n’existe pas…plus encore pour les rencontres

Il y avait une telle cohérence dans ce qu’il disait, la suite ne pouvait être qu’une adhérence parfaite de ma part.

Doucement mais surement, nait autre chose que l’amitié

L’agrégation entre nous était si résistante : jamais l’un sans l’autre

La connexion entre nous était si puissante : il commence une phrase ; je la termine

Que l’union donna naissance à la Fusion.

Ce n’était pas le bonheur car il est très souvent intermittent,

Ce n’était pas le malheur car je n’ai jamais pleuré, jamais souffert.

C’était la joie : l’allégresse, l’ivresse, la liesse.

Aujourd’hui ma déception est à la hauteur de la confiance sans exception que j’avais pour toi.

On pense que je deviens folle pour cette décision sans appel qui sera mienne

Telle est la vie…Telle peut être la fusion…

Afin que je ne t’ajoute dans la liste des hommes qui ont fait couler mes larmes…

Seule la rupture nous sauvera, ainsi je garderai l’image sans tâche de cet amour…; fusionnel

Tu es trop précieux, si dispendieux, très onéreux  pour moi…pour que je te haïsse.

Si l’amour apporte le bonheur ; La fusion elle apporte la joie

Si l’amour apporte la  douleur, La fusion elle apporte le malheur


Plus de poésies ici…

Read Full Post »

D’un clic de souris

Parmi une clique de pseudos, tu dis m’avoir choisi

Jour après Jour, nous discutions,

Heure après heure, le temps s’égrenait

Heureux nous étions.

Un rayon de soleil; ces rendez-vous de fin de journée étaient pour nous en ces jours si humides

Je me suis ouverte à toi comme un trayon

C’était notre moment à nous.

Peut être est il temps que l’on se rencontre?

Ponctuel, tu étais là m’attendant.

Mon cœur bat, si violemment, mais pourquoi ? Mon cœur serait il entrain de me trahir ?

Fléchir ? Je ne pouvais me le permettre et pourtant…

Ton sourire n’a pas cessé de me captiver tout au long de la soirée

Un cadeau pour moi, j’étais si émue

Mû par le désir de te dire merci, je t’ai fait un bisou

Sous cette nuit chaude, tu m’as embrassé.

Soucieuse, j’ai voulu comprendre pourquoi ?

Le souffle court, le cœur battant la chamade, les mains tremblantes

Je fus réduite au silence par un doux baiser, enflammé.

Allumée, j’y ai répondu comme si j’avais toujours attendu ce moment.

Pourquoi avions nous fait ça ?

Je crois bien je suis amoureuse de toi.

Et Toi?….C’est le silence. Le silence après ce soir là.

Je pense à toi, tu me manques.

Je suis en manque de ces moments à nous

Tel une ombre du soir, tu as disparu du monde virtuel

Je sombre, je n’ai plus de nouvelles.

Enfermé dans cette «malle», mon cœur s’emballe, il te cherche

Il ne cesse de te réclamer et de clamer combien il te veut.

Je n’ai aucune réponse ni pour lui,ni pour moi.

Lui, (mon cœur) captif,

Toi,(le vent) fugitif.

Plus de poésie ici…

Read Full Post »